Change de regard sur ton féminin Change de regard sur ton féminin Change de regard sur ton féminin Change de regard sur ton féminin Change de regard sur ton féminin

Programme « Apprivoise ton Cycle Féminin »

J’ai eu mes règles vers 11 ans et je me souviens encore comme si c’était hier de ce que j’ai dis à ce moment là « ah, ça doit être ça… » Je savais ce qu’il m’arrivait, je faisais donc partie des chanceuses qui ne sont pas effrayées quand ça arrive, même si cet apprentissage s’est plutôt fait seule qu’en partage avec ma mère ou ma lignée de femmes. Adolescente, je vivais mes règles comme un enfer. Ma mère les vivait comme une fatalité, un poids qui lui faisait dire que les hommes avaient vraiment de la chance. Lorsqu’elles « débarquaient », je subissais 4 à 6 longues heures de douleurs intenses qui m’empêchaient d’aller en cours pendant une journée. A 16 ans, j’ai pris la pilule Diane 35 pour cause d’acné intense, et je l’ai prise pendant 10 ans. J’ai connu la joie des serviettes puis des tampons. Quand l’envie de maternité s’est fait ressentir, j’ai commencé à me pencher un peu plus sur mon cycle et son fonctionnement. En 2008, j’ai adopté la cup : une véritable révolution pour moi, une libération ! Et c’est ainsi qu’a commencé pour moi, le voyage vers l’apprivoisement de mon cycle.

« Mauvaise période du mois », « débarquement des anglais » et mon préféré, « les ragnagnas »…autant de vocabulaire imagé pour parler de quelque chose qui va durer aussi longtemps dans ma vie, je trouve que c’est plutôt réducteur. Surtout que la majorité de ces termes ne concernent que « LA Période » de saignement…voir celle qui la précède et que tout le monde redoute (SPM mon Amour….)

En moyenne, une femme aura ses règles pendant 40 ans, soit presque 500 fois tout au long de sa vie, de sa ménarche à sa ménopause. Alors, il serait peut être temps d’aller plus loin que les cours de biologie ou de l’idée générale que la société (patriarcale) se fait de nos règles, non ?

Un grand pas en avant a déjà été réalisé dans la publicité où la couleur de notre flux est redevenu ce rouge brillant et foncé que chacune de nous connait bien au lieu de ce liquide bleu sorti d’on ne sait où. Mais, il reste toujours un tabou à parler de ses règles, de ce qu’on ressent chaque jour, un état différent allant de l’euphorie au repli sur soi, en passant par l’explosion nerveuse. Et puis, bien sur, les symptômes physiques plus ou moins forts selon la femme…

« La femme moderne qui ne comprend pas son cycle menstruel s’en sert comme d’une excuse pour justifier des troubles du comportement, et même les femmes comprenant leur cycle sont incapables d’en assumer l’entière responsabilité, car la société ne les laisse pas exprimer leur nature profonde ». Miranda Gray

Quatre femmes en une, c’est ainsi que Miranda Gray nous décrit au travers de notre Cycle menstruel dans son livre « La Femme Optimale » qui m’a permis de mieux comprendre comment je fonctionnais  et donné des outils, des astuces pour mieux vivre ma cyclicité.

Cela fait  donc plusieurs années que j’apprends à apprivoiser mon Cycle menstruel, à ne plus le voir comme un fardeau mais plutôt comme un allié. Je suis passée par différentes étapes avant de faire la paix avec lui, et encore aujourd’hui, il m’arrive de ne pas être totalement raccord, mais je le vis mieux, beaucoup mieux.

Avec le programme « Apprivoiser son Cycle », je te propose de t’accompagner dans ce voyage à la découverte de ces quatre femmes en toi. Je vais te partager mon expérience, mon parcours et comment je vis aujourd’hui AVEC mon Cycle et non plus CONTRE lui.

Ce programme est composé de :

  • 4 e-books, un pour chaque phase
  • 4 workbooks, pour prendre le temps de te poser sur chaque phase, à ton rythme
  • Des méditations
  • un Cercle de phases que tu pourras imprimer et accrocher sur ton frigo
  • un tracker mensuel
  • une fleur de Cycle
  • 1 séance en visio pour faire le point avec moi à la fin de ton parcours
Prix de ce programme
222

Tentes Rouges / Cercles de Femmes

Les tentes rouges sont inspirées des rassemblements que les femmes des anciennes cultures vivaient au moment de leurs lunes, généralement à la Nouvelle Lune. Lorsque des femmes vivent dans le même espace (maison, tribu), elles se retrouvent souvent à saigner en même temps. Elles s’y retrouvaient également pour les grandes étapes d’une vie : la grossesse, les naissances, accueillir la ménarche de leurs filles, le mariage, la ménopause, le décès….On en retrouve trace dans la culture amérindienne par exemple.

En France, les premières tentes rouges ont vu le jour en 2008 à l’occasion des Journées des Doulas, organisées par l’association Doulas de France. La lecture du livre d’Anita Diamant, La Tente Rouge paru en 1997 a donné envie à plusieurs femmes dans le monde, de retrouver ces espaces de parole et de sororité. En France, la première tente rouge a été conçue et créée par Daliborka Milovanovic et Elizabeth Echlin.

J’ai participé à ma première tente rouge il y a une dizaine d’années. Je me rappelle encore de l’atmosphère qui y régnait. Amandine, la facilitatrice, avait créé un espace hors du temps. Je me retrouvais là, je ne connaissais qu’une ou deux femmes présentes ce soir-là, je ne savais pas à quoi m’attendre, mais j’avais ressenti l’envie de venir. Et j’ai passé une soirée empreinte de douceur, de respect, de sororité. J’ai assisté à d’autres tentes rouges par la suite.

Aujourd’hui, je ressens l’envie voire même le besoin d’offrir à mon tour un espace de parole aux Femmes.

Pour te tenir informée de la prochaine Tente Rouge que j’organise, n’hésite pas à t’inscrire à ma Newsletter ou à me suivre sur les réseaux.

Blessing Way

Je suis sûre que tu connais les Baby Shower, mais as-tu déjà entendu parler de Blessing Way ? C’est une tradition ancestrale que de célébrer la nouvelle vie qui arrive au cours du 7ème mois de grossesse.

Mais, là où la Baby Shower consiste à couvrir la maman de cadeaux pour son enfant à venir, un Blessing Way c’est l’occasion de célébrer la Femme qui va devenir Mère.

J’ai découvert cette tradition Navajo assez tardivement dans ma grossesse, il y a 10 ans, mais j’ai tout de suite été séduite par le concept. J’ai demandé alors à Amandine, une jeune maman rencontrée sur un forum de maternage qui se destinait à devenir Doula, de bien vouloir orchestrer ce moment pour moi. La date choisie était le dimanche 23 janvier 2011, environ 1 mois et demi avant mon terme. J’ai convié à ce moment des mères de mon entourage familial, amical et virtuel et j’ai vécu une soirée magique, rempli d’échanges sur le féminin, la grossesse, l’accouchement, dans un esprit de sororité fabuleux. Mon premier véritable contact avec cet esprit d’ailleurs. Et ma fille a décidé de faire son entrée dans le monde 3 jours plus tard, dans la douceur de notre foyer.

J’aime profondément ces moments de partage féminin, et si tu souhaites toi aussi vivre ces sensations, je te propose d’organiser avec toi ton Blessing Way.

Contacte-moi pour que nous en discutions ensemble.